Le crânien revisité

Stacks Image 5

L'intervenant

Ingénieur de formation, diplômé de l'Institut Gramme de Liège (Belgique), Marco Gabutti s'est reconverti en suivant des études à temps plein en ostéopathie à Paris.
Durant sa formation il rencontre Pierre Tricot, avec lequel il se lie d'amitié et collabore à la rédaction du Journal de l'Académie d'Ostéopathie "ApoStill".
Diplômé en 2002, il s'installe à Granville, toujours aux côtés de Pierre Tricot qu'il assistera par la suite dans ses formations sur l'approche tissulaire.
C'est durant cette période qu'il rencontre sa future épouse, Flavie, également ostéopathe, avec laquelle il ouvrira par la suite son propre cabinet à Coutances, dans la Manche, où ils exercent aujourd'hui tous les deux à temps plein.
Marco a enseigné pendant 10 ans dans des écoles d'ostéopathie, d'abord la physique, puis les techniques tissulaires, enfin l'approche crânienne.
Il publie dans l'International Journal of Osteopathic Medicine (IJOM) en 2014, avec Jerry Draper-Rodi, un article intitulé "Osteopathic decapitation: why do we consider the head differently from the rest of the body? New perspectives for an evidence-informed approach to the head".
En 2012 il intègre le programme de doctorat de la British School of Osteopathy à Londres (aujourd'hui l'University College of Osteopathy) qu'il quitte au bout de 2 ans. Il poursuit par lui-même ses activités de recherche et d'enseignement, et contribue régulièrement à la revue IJOM en tant que reviewer.
Marco est également impliqué dans un autre projet de formation continue avec Jerry Draper-Rodi et Laurent Fabre sur le sujet de la douleur, de l'apport des neurosciences et l'implémentation du modèle bio-psycho-social.